République de Côte d’Ivoire
MINISTÈRE DE L’AGRICULTURE ET DU DÉVELOPPEMENT RURAL
“Aujourd’hui comme hier, le succès
de ce pays repose sur l’agriculture”

SARA 2017: Présentation du PNIA 2 aux partenaires techniques et financiers

  
  
21 / 11 / 2017

SARA 2017: Présentation du PNIA 2 aux partenaires techniques et financiers

Comment mobiliser des ressources pour la phase 2 du Programme national d’investissement agricole (Pnia 2) ? C’est cette problématique qui était au menu d’une table ronde ce lundi 20 novembre 2017, au Salon international de l’agriculture et des ressources animales d’Abidjan (Sara), à Abidjan-Port-Bouët, route de l’aéroport.

2400 milliards de F Cfa sont annoncés dans la première partie du Pnia 2. Lors du panel, le secrétaire technique permanent du Pnia, Nouhoun Coulibaly, a expliqué que 1000 milliards de F Cfa sont attendus du secteur privé. Et 1400 milliards de F Cfa restants attendus de l’Etat et des partenaires techniques et financiers. La première phase couvre la période 2018-2020 et la deuxième phase part de 2020 à 2025.

En réalité, selon le gouvernement, 80% des financements du deuxième Programme national d’investissement agricole (Pnia 2) sont déjà disponibles. Et vont cibler les infrastructures hydrauliques, la réhabilitation des pistes agricoles et le renforcement des capacités des agents de l’Agence nationale d’appui au développement rural (Anader), etc.

«Le secteur agricole est vraiment au cœur de l’économie ivoirienne et doit être davantage développé et modernisé. De son côté, le gouvernement tient à rassurer tous les acteurs du secteur agricole des dispositions qu’il prend en faveur des investissements dans ce secteur », a fait remarquer  la ministre du Plan et du Développement, Kaba Nialé, qui participait aussi à la table ronde.

Si la Représentante-résidente de la Société financière internationale (Sfi), Cassandra Colbert, est revenue sur la création d’un cadre incitatif et attractif pour les investisseurs, le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Mamadou Coulibaly Sangafowa, a, lui, rappelé les résultats satisfaisants de la première génération de ce programme. A l’en croire, tous les objectifs du Pnia 1 ont été atteints. Le plus important, selon lui, est d’amorcer la phase de la transformation structurelle de l’agriculture ivoirienne. D’où cette table ronde.

Le Comité de concertation Etat-secteur privé (Ccesp) et la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (Cgeci) ont aussi apporté leur contribution pour la réussite de ce Pnia 2. Les délégations institutionnelles, les acteurs du monde agricole, les investisseurs, les partenaires techniques et financiers étaient aussi présents lors de cette rencontre qui a permis au gouvernement d’éclairer les lanternes sur sa vision agricole dans l’atteinte de l’émergence.

Kamagaté Issouf
issouf.kamagate@fratmat.info


A voir également
PNIA Programme National d’Investissement Agricole
En savoir plus

Statistiques

© 2016 Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural
Conception & réalisation
footer-shadow