CEREMONIE DE PASSATION DE CHARGES ENTRE MONSIEUR KOBENAN KOUASSI ADJOUMANI MINISTRE DE L'AGRICULT ENTRANT ET MONSIEUR MAMADOU SANGAFOWA COULIBALY MINISTRE SORTANT.

  
  
10 / 09 / 2019

CEREMONIE DE PASSATION DE CHARGES ENTRE MONSIEUR KOBENAN KOUASSI ADJOUMANI MINISTRE DE L'AGRICULT ENTRANT ET MONSIEUR MAMADOU SANGAFOWA COULIBALY MINISTRE SORTANT.

Abidjan, 9 septembre 2019
=========




Monsieur Mamadou SANGAFOWA COULIBALY,
Votre première prise de fonction a eu lieu le 4 mars 2010, en tant que Ministre de l’Agriculture et ce jusqu’au 6 décembre 2010.

Vous avez été reconduit dans le Gouvernement d’Alassane Ouattara du 1er juin 2011 toujours en tant que Ministre de l’agriculture avant que ce portefeuille ne soit élargi au développement rural en 2016. Vous êtes resté à ce poste jusqu’à ce dernier remaniement du 4 septembre 2019.

En tant que Ministre en charge de l’Agriculture, vous avez fixé des d’objectifs prioritaires et ambitieux au secteur ; visant à la mise en place d’une agriculture performante et compétitive ; d’une agriculture rentable et capable de procurer aux producteurs des revenus substantiels et durables ; à développer un secteur agricole maitrisé par des producteurs mieux formés et jouant pleinement leur rôle auprès de l’Etat ; à l’organisation de la gouvernance des filières ; et qui s’inscrit dans un développement durable.
Au moment où vous allez passer le flambeau, permettez-nous de revenir sur quelques acquis de votre mission à la tête de ce Ministère !
En effet ; sous votre impulsion le secteur a connu d’importantes et pertinentes réformes avec entre autres :

1/ La structuration du secteur en dotant la Côte d’Ivoire de sa Première Loi d’orientation agricole ; la LOACI ;

2/ La réforme de la loi sur le foncier rural afin de la vulgariser et d’accélérer la délivrance des titres fonciers dans le domaine rural ;


3/ La structuration des filières avec l’adoption de la loi sur l’interprofession afin d’accélérer et améliorer la professionnalisation du monde agricole à travers la mise en place des interprofessions ;
4/ La relance des investissements dans le secteur agricole à travers le Programme National d’Investissement Agricole ; le PNIA 1 puis du PNIA deuxième génération en cours d’exécution et axée sur la transformation structurelle de l’économie agricole avec le concept inclusif des agropoles ;
5/ La réforme de la gouvernance principalement celle des filières cacao, café, anacarde, coton, hévéa et palmier etc. ;
6/ La relance de la dynamique de la production agricole avec l’augmentation régulière de la croissance des niveaux de production et par conséquent le maintien et la consolidation de la Côte d’Ivoire parmi les pays leaders en matière agricole ;


7 Les actions de promotion de notre agriculture ont été initiées avec la reprise du SARA en lui donnant une dimension plus moderne et plus internationale. Il est inscrit désormais dans l’agenda des grands rendez agricoles mondiaux. Il faut saluer à juste titre les participations remarquées de la Côte d’Ivoire aux différents salons internationaux tels que le SIA et le SIAM.

Au plan national l’institution des Journées de l’Administration Agricole Délocalisée (JAAD) a permis une meilleure prise en compte des préoccupations et réalités des acteurs locaux à travers des moments de rencontres privilégiés et d’échanges instructifs avec tous les acteurs de la chaîne des valeurs agricoles.

8/Au niveau international, vous avez assumé vos responsabilités de Président de la 29ème Conférence Régionale de la FAO pour l’Afrique. Au cours de ce mandat de deux ans qui a pris fin en février 2018, votre leadership a été grandement apprécié et salué au-delà des frontières de la Côte d’Ivoire par vos pairs ;
9/ Lors de vos prises de paroles à diverses occasions ; vous ne cessez de faire le plaidoyer en faveur d’une meilleure répartition des richesses créées afin d’assurer la durabilité mais aussi en faveur d’un retour massif des investissements publics dans le secteur. En effet, moins de 3% du budget national est affecté au secteur par rapport aux 10% d’engagement pris par les chefs d’Etats d’abord à Malabo ;
10/ Vous avez au niveau international œuvré auprès de votre collègue du Maroc à la mise en place de la Fondation TRIPLE A en charge de l'Adaptation de l'Agriculture Africaine face au changement climatique ;

11/ Vos collaborateurs nous en voudraient si nous n’évoquons pas à cette occasion tous vos efforts consentis pour améliorer leurs conditions matérielles de travail et de vie et selon les bénéficiaires eux-mêmes ; il semble que c’est la première fois ; sur les 30 dernières années, qu’un Ministre à ce poste a autant fait que vous en la matière ;

Monsieur Mamadou SANGAFOWA COULIBALY, votre vision audacieuse et ambitieuse, votre engagement résolu en faveur du secteur agricole qui vous ont valu une reconnaissance internationale avec votre décoration en tant que Commandeur dans l’Ordre du Mérite Agricole Français.
Malgré les difficultés et obstacles de tous ordres vous avez tenu bon le navire agriculture ! Certes beaucoup reste à faire et au moment où vous allez passer cette charge à votre successeur, quels sont les mots qui vous animent ?


A voir également
PNIA Programme National d’Investissement Agricole
En savoir plus

Statistiques

© 2016 Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural
Conception & réalisation
footer-shadow